17 bénéfices de l'art pour apprendre et plus encore !


Selon le Professeur Hüther, passionnant neurobiologiste allemand, l'enfant nait avec deux dispositions : "le plaisir de découvrir et l'envie de créer". 


Tous les petits enfants naissent donc avec des capacités extraordinaires d'apprentissage, c'est une époque où l'enfant acquiert des compétences et connaissances importantes pour son devenir. En trois années, il est ainsi capable d'acquérir des compétences fondamentales : parler, marcher, courir, maitriser son corps, communiquer, prendre des initiatives, etc. 

Or que fait cet enfant ? Il tente, explore, teste et, à sa façon, il imagine et créé son univers.  

Offrez un pinceau, un instrument de musique, un objet pour créer des sons et observez son enthousiasme, l'engagement entier qui est le sien ! 


La création artistique est absolument fondamentale pour le petit enfant.


Elle l'est tout autant pour l'enfant plus grand et pourtant, très tôt, on lui coupe les ailes artistiques. Très tôt, l'art s'efface. 

Devenu grand, on entreprend de lui enseigner des concepts artistiques. 


Avant d'être perçu comme un concept, l'art se vit. 

L'art se ressent. 


Les bénéfices de l'art sont multiples : 

  • plaisir de créer

  • plaisir de partager

  • plaisir de découvrir de nouveaux outils, de nouvelles approches

  • plaisir de laisser son empreinte

  • plaisir de se dépasser

  • plaisir de s'exprimer et c'est plus vrai encore pour l'enfant en difficulté. L'art ne devrait jamais être jugé, évalué. L'art est avant tout expression et ressenti. Est-il alors logique de chercher à évaluer une expression, un ressenti ? Cela ne revient-il pas à estimer qu'une émotion ou l'expression de celle-ci peuvent être supérieures à d'autres émotions ou expressions. 

  • gestion de l'hypersensibilité : une des difficultés de l'hypersensibilité est de canaliser ses émotions. En créant, on se recentre sur soi tout en sortant de son esprit pour utiliser son corps. L'hypersensibilité est ainsi progressivement apprivoisée. 

  • développement de la motricité fine : en dessinant, en créant, en pinçant les cordes d'un instrument, en dosant la pression de son geste, on apprend à mieux contrôler son corps. 

  • développement de la confiance en soi si l'art n'est pas jugé

  • sentiment de compétence lorsque les apprentissages sont difficiles

  • développement de la communication

  • développement de la concentration : la situation est naturelle, pas artificielle. Lorsqu'on exerce sa créativité, on peut agir vite, se concentrer peu. Mais plus la pratique s'ancre au quotidien, plus on souhaite se concentrer, plus l'intention se précise y compris lorsqu'elle fluctue durant le processus de création. 

  • possible activité de groupe, en tout cas échanges avec autrui dans le cadre de projets communs modification de l'attitude par rapport aux autres (cf. ici, expérience menée par Sylvie Ouellet, professeure chercheuse)

  • enrichissement culturel en le mettant en lien avec d'autres connaissances et des références culturelles

  • développement de la persévérance

  • détournement actif pour apprendre : par exemple en découvrant la géométrie via le dessin !

Ce n'est pas pour rien si l'art thérapie se développe, pas pour rien si de plus en plus d'adultes souhaitent créer, se lancent de petits défis dessin. 

L'art a différents visages : dessin, peinture, modelage, sculpture, musique, danse, théâtre, etc. 

Chaque dimension artistique a ses propres bienfait qui s'ajoutent aux précédents.


En tant que maman, en tant que pédagogue, j'ai bien souvent utilisé l'art, découvrant à chaque fois de nouvelles vertus. Selon moi, la création est une clé essentielle. C'est d'ailleurs pourquoi l'art est partie intégrante des différents supports que je crée, que ce soit pour les abonnements, les kits ou même les programmes de mathématiques (clic là).

Plus votre enfant semble perdu, plus il perd confiance en lui, moins il s'engage dans ce qu'il réalise, plus je vous encourage à l'inviter à s'exprimer. Sans jugement, sans attente. Et c'est encore plus vrai pour les enfants en difficulté. Offrez, éveillez son intérêt, donnez-lui du temps. Simplement offrez la parenthèse créative, le ressourcement dont il a besoin.


Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt !