La pleine conscience pour les enfants par Uz Afzal



Présentation de l'éditeur

30 exercices pour initier les enfants de 4 à 11 ans à la pleine conscience. Uz Afzal enseigne la pleine conscience à l’école et ce livre est le fruit de sa longue expérience. Installer les routines proposées dans ce livre ne nécessite pas de temps particulier. Il s’agit de « Manger comme un scientifique », « Marcher comme un flamant rose», « Voyager avec les yeux de Van Gogh »… La pleine conscience va aider votre enfant à gérer ses émotions, acquérir de l’assurance, augmenter sa concentration… Ces exercices sont également bénéfiques pour les parents, qui souhaitent vivre pleinement ces précieuses années.

Commentaire après lecture

Recommandé jusqu'à 11 ans, il peut largement être utilisé après cet âge, y compris pour l'adulte.

Cet ouvrage en 21 chapitres nous propose d'explorer tout au long de la journée le chemin de la pleine conscience.

Dans les quatre premiers chapitres, l'auteure nous invite à découvrir son cheminement vers la pleine conscience et ce qu'est la pleine conscience. A titre personnel, cette partie m'a moins intéressée car j'ai découvert la pleine conscience avec Thich Nhat Hanh (article ici) il y a quelques années et sa lecture m'avait bouleversée. J'étais alors réfractaire au yoga et aux autres techniques de méditation. On me demandait de "faire le vide dans mon esprit", ce qui est strictement impossible pour mon cerveau arborescent. Au contraire, Thich Nhat Hanh ne demandait pas de faire le vide, mais de se centrer sur nos sensations présentes. L'auteur procède de la même façon et, à une époque où nos enfants sont hyper-sollicités, hyper-connectés, hyper-bombardés d'informations, cet ouvrage est un ouvrage de santé publique, une invitation à prendre le temps, un outil pour être attentif et un véritable guide pour un mieux-être.

Le chapitre 5 invite à bien respirer. On estime trop souvent à tort que la respiration est naturelle. Elle l'est chez le bébé, mais c'est peut-être la fonction vitale qu'on apprend le plus vite à oublier. Or une respiration rapide engendre plus de stress et, oui, une moins bonne concentration et une plus grande perméabilité aux agressions de la vie.

Les chapitres suivants reprennent chacun une particularité de la journée avec au moins un exercice de pleine conscience : Se réveillerManger : on apprécie particulièrement le partage d'expérience de l'auteur qui explique comment, dans sa famille, les aliments étaient choisis avec soin et nettoyés lorsqu'elle était enfant en voyage au Pakistan. L'aliment d'aujourd'hui semble bondir dans notre assiette, on oublie d'où il vient, comment il a été préparé, on ne l'apprécie plus, on ne prend pas le temps, on digère moins bien. L'auteur, comme Thich Nhat Hanh, invite à prendre le temps de savourer chaque saveur, mais également à réfléchir à ce circuit, à apprécier réellement l'aliment. Se préparerMarcherVoyagerApprendrePenserGérer les difficultésBraver les écransCommuniquerBougerCréerEtre bienveillantRemercierDormirEt tout le reste Très bonne lecture ! Savourez bien chaque instant partagé en famille en cette fin d'année.


Retrouvez également notre boite à outils zen ici (elle est gratuite !).