top of page

Se réconcilier avec son hypersensibilité sensorielle


On parle de plus en plus de l'hypersensibilité, y compris sensorielle. Difficile d'évaluer précisément combien de personnes sont concernées car on peut avoir une ou plusieurs hypersensibilité(s) sensorielle(s). Contrairement à ce qu'on croit parfois, elle n'est pas réservée aux profils autistiques pour lesquels d'autres difficultés s'ajoutent.

Les enfants sont plus souvent concernés par au moins une sensibilité sensorielle, celle-ci va parfois jusqu'à l'hypersensibilité.

Cette période estivale est propice pour se réconcilier avec ses sens.


L'hypersensibilité sensorielle ou l'hypersensorialité, c'est quoi?

Dans le train, Léa colle ses mains sur ses oreilles, le bruit en passant dans le tunnel est insoutenable. Au marché, Lucas se plaint d'avoir la nausée tant ça sent mauvais. Malgré ses lunettes de soleil, Gabriel se plaint qu'il y a trop de lumière. Louise ne supporte pas qu'on la touche, elle dit qu'on lui "fait mal".

Quatre situations, quatre exemples d'hypersensibilité sensorielle.

La sensation de malaise et la douleur sont généralement au rendez-vous. Nous verrons pourtant que ce n'est pas inéluctable.

Dans tous les cas, c'est avant tout une question d'intensité.


En effet, sauf handicap, nous entendons, voyons, etc. Chacun d'entre nous peut ressentir ce qui l'entoure, y compris parfois avec force.

Dans le cas de l'hypersensibilité sensorielle, il est difficile de moduler ce qui est perçu. Le cerveau peine à filtrer les informations, soit parce que c'est complexe pour lui, soit parce qu'il en perçoit davantage. Résultat : il se trouve régulièrement en surcharge. Douleurs et malaise suivent. La réaction dépend ensuite des personnes et des circonstances : fuite, colère, repli sur soi, figement, incapacité à se concentrer, larmes, etc.


On peut distinguer 7 sens, les 5 habituels : vue, ouïe, odorat, goût et toucher auxquels on ajoute la proprioception (perception de la position des différentes parties de son corps) et le système vestibulaire (sensation de mouvement et d'équilibre). Les problèmes d'hypersensibilité sensorielle concernent essentiellement les 5 sens habituellement connus.


A notre connaissance, le meilleur test pour évaluer le degré d'hypersensibilité est celui réalisé par Olga Bogdashina intitulé "Questions de perception sensorielle dans l'Autisme et le Syndrome Asperger". Il s'adresse en particulier aux personnes concernées par l'autisme, mais est également très intéressant par toute personne concernée par une ou plusieurs hypersensorialité(s).


Quand l'hypersensibilité est un problème

Tandis que je vous écris, je porte des bouchons d'oreille, parfois j'alterne avec un casque tout doux car, en plus de mon hypersensibilité auditive, j'ai une hypersensibilité tactile. Les bouchons coupent mieux le son, mais sont beaucoup plus désagréables à porter pour moi. Rapidement, il me faudra chercher un endroit beaucoup plus calme (je ne suis pourtant pas dans la même pièce que les autres).

Pourquoi en suis-je là ? Parce que je suis épuisée de devoir filtrer tous les bruits autour de moi : en effet, ma maison est en mode tribu, c'est gai, mais aussi bruyant et lorsqu'on perçoit beaucoup de sons, lorsque les sons forment un "amas glutineux", c'est douloureux.


En plus de ces deux hypersensibilités, j'ai aussi une hypersensibilité gustative, mais j'ai de la chance car cela me permet de percevoir des saveurs plus variées. Pour d'autres dont l'hypersensibilité est plus grande et s'associe au même "brouillard" dont je souffre pour les sons, cela peut être source d'agression gustative et provoquer un refus d'aliment.


L'hypersensibilité varie donc en fonction de chaque individu concerné et même au cours de sa vie. Ainsi, elle peut être moins forte à un moment M et l'être davantage en période de fatigue, de stress et de sur-stimulation des autres sens qui font l'objet d'une hypersensibilité.


Des stratégies peuvent être mises en place pour limiter l'impact des hypersensorialités, elles dépendent de chacun. L'ouvrage d'Olga Bogdashina indique plusieurs conseils. Lorsque la solution est coûteuse, l'idéal est de tester auparavant. Je pense par exemple à certains casques anti-bruit que pour ma part je ne supporte pas, y "entendant mon sang battre". Je viens d'autre part de jeter les boules Quies, ça n'est pas une réponse pour moi, ce nouveau test n'est pas concluant.


Se réconcilier avec son hypersensibilité sensorielle

L'hypersensibilité sensorielle n'est pourtant pas toujours un problème.

Mes oreilles sont douloureuses parce qu'elles sont trop sollicitées. Pourtant, lorsque je suis dans la nature, elles s'apaisent et sont à l'affût de chaque son. C'est alors un immense bonheur d'entendre chaque murmure des feuilles, chaque chuchotement de l'eau.

Mon odorat est mis à mal lorsque je dois affronter de nombreuses odeurs ou des odeurs fortes (pas seulement les odeurs jugées nauséabondes, les parfums sont généralement tout aussi difficiles à gérer). En forêt, je peux me concentrer sur l'odeur de l'humus, des différentes senteurs des arbres.

Ma vue est très sensible, mais équipée de solaires si besoin, évitant les heures trop ensoleillées, une fois encore, je peux me régaler à percevoir chaque nuance de couleur et chaque frémissement des feuilles. Bébé déjà, alors que je pleurais beaucoup, ma mère avait pour habitude de me placer sous un arbre à l'ombre et je contemplais durant de longs moments nuages et feuilles, il faut croire que déjà je profitais de cet atout sensoriel.


Un environnement apaisé est donc finalement un véritable plus.

Une balade régulière peut ainsi permettre de reposer les sens et de se souvenir également des atouts liés à une hypersensibilité sensorielle.

Il s'agit donc de trouver l'équilibre entre stratégies d'évitement de situations bien trop difficiles à gérer, gestion avec compensation lorsque les situations sensoriellement délicates sont utiles ou impossibles à éviter et ressourcements pour profiter de cette particularité qui est la nôtre.


Hypersensiblement vôtre,

Isa LISE

4 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page