21 bénéfices de l'art/la créativité pour apprendre et plus encore !


Alors que Des Ailes pour apprendre-Le Monde de Mei et Noé s'apprête à fêter ses deux ans, je vous propose de mettre en lumière l'art et la créativité.


L'art, c'est une des manifestations de la créativité. Souvent, on se contente de limiter l'art au dessin, mais l'art, c'est aussi danser, chanter, jouer de la musique, sculpter, imaginer une création naturelle (land art notamment), etc.


En effet, la créativité, c'est bien plus que réaliser un joli dessin, c'est aussi innover. Depuis toujours, je suis une personne créative, j'ai besoin d'écrire, de dessiner (même si ma main ne réalisait pas ce que j'imaginais et qu'enfant puis adolescente, on m'a trop souvent dit que ce n'était pas réussi), j'imaginais des poèmes et des chansons, je créais dans la nature. Constamment. La créativité a toujours fait partie intégrante de moi, elle m'a apporté un souffle, m'a permis de m'adapter à des enfants en difficulté et m'a permis d'imaginer un monde différent, un monde pour apprendre, celui de Mei et Noé.


La créativité n'est pas réservée à une catégorie de personnes, elle nous concerne tous, à des degrés différents. Selon le Professeur Hüther, passionnant neurobiologiste allemand, l'enfant nait avec deux dispositions : "le plaisir de découvrir et l'envie de créer". 

Tous les petits enfants naissent donc avec des capacités extraordinaires d'apprentissage, c'est une époque où l'enfant acquiert des compétences et connaissances importantes pour son devenir. En trois années, il est ainsi capable d'acquérir des compétences fondamentales : parler, marcher, courir, maitriser son corps, communiquer, prendre des initiatives, etc. 

Or que fait cet enfant ? Il tente, explore, teste et, à sa façon, il imagine et créé son univers.  

Offrez un pinceau, un instrument de musique, un objet pour créer des sons et observez son enthousiasme, l'engagement entier qui est le sien ! 

La création artistique est absolument fondamentale pour le petit enfant.

Elle l'est tout autant pour l'enfant plus grand et pourtant, très tôt, on lui coupe les ailes artistiques. Très tôt, l'art s'efface. 

Devenu grand, on entreprend de lui enseigner des concepts artistiques. 

Avant d'être perçu comme un concept, l'art se vit. 

L'art se ressent. Il est vivant.


Pour vous, j'ai identifié 21 bénéfices de l'art/la créativité : 

Le plaisir de créer

Le plaisir de contempler son oeuvre

Le plaisir de laisser son empreinte

Le plaisir d'explorer et l'envie d'explorer encore

Le développement de la motricité fine : les arts plastiques sont largement proposés à la maternelle, en partie pour développer cette motricité fine. Pour ma part, je la trouve également très importante pour les enfants dyspraxiques/dysgraphiques. A une condition : aucune attente, aucune pression et une adaptation aux besoins. On évitera par exemple les outils difficiles d'utilisation, les techniques nécessitant des pressions particulières. Utilisé à bon escient, l'art permet de réaliser peu à peu que les limites peuvent être repoussées, qu'on est capable et créatif !

Le plaisir de découvrir de nouveaux outils et l'envie d'en découvrir d'autres

Le plaisir de découvrir de nouvelles approches, l'envie d'en découvrir d'autres, de nouvelles connexions neuronales qui en résultent.

Le développement de la concentration : en se concentrant sur un projet, la concentration est développée. Cela peut même avoir un impact sur une mémoire de travail faible car il reste possible de transformer un projet en cours de route, mais plus le projet aura d'importance, plus l'envie et l'effort de concentration seront conséquents, plus ils renforceront une mémoire de travail faible.

Le plaisir de se dépasser

La satisfaction du besoin d'accomplissement

La satisfaction du besoin d'échanger : une oeuvre est généralement partagée

Le besoin d'exprimer une émotion

Le plaisir de communiquer une émotion et une façon de ressentir le monde et éventuellement d'échanger à ce propos.

Le plaisir, le besoin de réaliser à plusieurs et d'échanger à ce propos. Un possible projet en groupe : soit en réalisant séparément une production sur un même thème (c'est tout l'intérêt du forum que nous mettons à disposition pour nos abonnés), soit en réalisant ENSEMBLE un projet.

L'adaptation à l'autre. Dans le cas d'un projet commun, la nécessaire adaptation et prise en compte de l'autre.

L'apprentissage de la gestion de l'hypersensibilité : une hypersensibilité qui déborde est plus difficile à contenir, il est ensuite plus difficile de se concentrer, c'est pourquoi créer est particulièrement indispensable pour les enfants hypersensibles.

Le sentiment de compétence lorsqu'on arrive au bout d'un projet, à condition bien sûr que les commentaires ne viennent pas saper ce sentiment.

Le développement de la confiance en soi lorsqu'on se sent fier d'un projet.

L'enrichissement culturel : Si on souhaite développer se compétences, élargir son champ des possibles, on se tourne vers d'autres oeuvres. On développe sa culture.

Le besoin d'épanouissement : C'est encore plus vrai pour les enfants non scolaires qui y sont en échec. Ainsi de brillants artistes ou même scientifiques ont été catalogués mauvais élèves alors qu'ils étaient inventifs. Nous sommes avant tout des êtres humains et la créativité est un atout bien plus important dans la vie que les apprentissages par coeur pour un contrôle.

Le développement de l'adaptabilité. En effet, ce qui nous permet de rebondir, de nous adapter à notre vie, c'est la créativité.


Pour développer la créativité de vos enfants, vous pouvez retrouver :

♦ Des idées sur le blog en cliquant ici.

♦ Un abonnement Défis créatifs pendant un an (clic). Pour 35 €, vous aurez une année de défis : arts plastiques, bricolages et défis expression et déjà des centaines d'idées en ligne !

♦ Des idées dans chacun de nos kits ! Clic là.