top of page

A quel âge visiter un château avec un enfant ? Quels conseils sont utiles ?


Dans notre article du jour, nous vous proposons différents angles de réflexion en précisant quelques avantages des visites de châteaux, à quel âge on peut emmener un enfant dans un château et quels conseils sont utiles.

Quels avantages à visiter un château en famille ?

Les avantages sont pluriels, on peut notamment citer :

  • Partager un moment ensemble

  • Mieux connaître l’histoire

  • Vivre un véritable dépaysement avec un bond dans le temps

  • Découvrir œuvres d’art et architectures différentes

  • Mieux comprendre le passé

  • Pour les enfants : rendre concret ce qu’ils apprennent


A quel âge peut-on emmener un enfant visiter un château ?

La réponse à cette question est variée car cela dépend de plusieurs facteurs.

On peut très bien emmener un bébé calme qui dormira paisiblement lorsqu’il en aura besoin. On évitera cependant les lieux et horaires où les châteaux sont bondés. De plus, on privilégiera un château calme à la température plutôt homogène (évitez les châteaux en juillet-août si région chaude) pour les enfants plus sensibles. Les enfants présentant une sensorialité forte auront également besoin d’alterner moments dans le château et dans un parc et que la visite ne soit pas trop longue.

Lorsque l’enfant marche, tout va dépendre du bout de chou en question. Les conseils précédents restent valables. Cependant, il importe également de tenir compte de son besoin de mouvement. Or entre 1 et 7 ans environ, il est peu probable qu’un enfant apprécie une visite guidée. Entre 1 et 7 ans, privilégiez les visites libres et courtes.

Préparez également en amont votre visite : si des activités sont prévues (fabriquer des objets, s’initier à l’arc, participer à un jeu de pistes auquel l’enfant peut participer, etc.), si l’enfant peut courir dans les couloirs (ou tout au moins grimper et descendre les escaliers autant que besoin), ce seront des atouts pour une visite.

Si rien de tout ça n’est possible, que votre enfant a un grand besoin de bouger et moins de 7 ans, optez pour un autre lieu. Le risque est sinon de passer un mauvais moment et de le dégoûter des châteaux. Ils peuvent pourtant intéresser très tôt et être un fabuleux moment s’ils sont bien choisis.

Plus grand ou avec un besoin de bouger moins important, les animateurs déguisés et livrets pédagogiques adaptés seront aussi des atouts. Un animateur déguisé ne suffira pas cependant si le besoin de bouger est intense car l’enfant aura besoin de « vivre avec son corps ».


Quels conseils sont utiles pour la visite d’un château en famille ?

Pour vivre un moment plus détendu, il est utile de visiter un château en famille en dehors des heures de pointe. C’est en particulier vrai pour Versailles. Nous gardons un mauvais souvenir des intérieurs pourtant magnifiques en raison d’un accès difficile aux toilettes (point essentiel lorsque l’enfant a un besoin urgent), des odeurs fortes et des touristes ne prêtant pas attention aux enfants. Or un sac qui frappe brutalement un visage d’enfant ou des pieds écrasés par un homme de 80 kg quand on en pèse 20, c’est très douloureux !

Astuce en plus si vous n’aviez pas anticipé la foule : placez l’enfant entre vous et un autre adulte ou un suffisamment grand ou un mur afin qu’il bénéficie d’un espace suffisant. Il y a aussi l’option casquette fluo pour qu’on le repère mieux. ;)


Anticipez également le besoin de boire et manger de votre enfant (et si le château prévu interdit boissons et nourriture à l’intérieur sans prévoir un accès facile à l’extérieur, attendez que votre enfant grandisse car ces besoins primaires sont essentiels jusqu’à au moins 7 ans, plus si votre enfant est hyper sensoriel ou hypersensible).


N’hésitez pas à regarder aussi les bons plans des châteaux. Ainsi, les châteaux proposent en principe un tarif famille avantageux. Certains proposent aussi la gratuité jusqu’à 10 ans, certains vont même jusqu’à 18 ou 25 ans (châteaux publics généralement).

Autre astuce bon plan : certains châteaux proposent une réduction pour un autre château au moment de l’achat du ticket. De plus, dans certains offices de tourisme, il est possible de récupérer un carnet avec des coupons de réduction.


Si vous avez besoin d’une poussette, pensez aussi à vérifier que c’est possible dans le château et prévoyez sinon une solution alternative si besoin. En effet parfois les escaliers sont glissants, «brisés » et difficiles d’accès. Soit vous ne pourrez pas en emprunter certains, soit mieux vaudra un porte-bébé ou une écharpe afin de disposer de vos mains pour vous retenir en cas de besoin.


Autre conseil : réservez vos billets à l’avance afin de limiter l’attente à l’entrée. C’est encore plus utile lorsque vous avez repéré des activités car parfois il n’est ensuite plus possible de réserver sur place.


Si vous êtes en vacances dans un lieu à châteaux et souhaitez cumuler plusieurs visites, veillez à ne pas les cumuler tous les jours ou bien, sauf enfant passionné, il risque de saturer. Alternez alors avec des jours « libres » où l’enfant n’aura pas besoin de se concentrer.

Enfin, pour les moins de 10 ans, privilégiez les châteaux avec un grand jardin afin qu’ils puissent être libres de bouger autant que nécessaire.


Les plus curieux auront, quant à eux, certainement besoin d'aller plus loin. Les boutiques souvenirs proposent parfois de jolies trouvailles. Attention toutefois car certaines pratiquent des tarifs élevés, il peut alors être plus intéressant de noter le nom et de chercher ailleurs. Vous pouvez aussi vous tourner vers nos kits thématiques.


Pour aller plus loin, nous vous proposons un article «Top 10 des châteaux de la Loire à visiter avec un enfant ? » et des kits ciblés : Nature-Châteaux de la Loire, Moyen Age, Renaissance, Scoops sur les rois et Louis XIV.

Comments


bottom of page